Formations

Je suis pluridisciplinaire :

Sports, Sociologie, Journalisme, Communication


Média & Communication

  • 2015 - 2016

Retour à la passion. On dit que les journalistes et les communicants sont des cousins germains. Comment alors réconcilier ces deux métiers connexes ? Normalement les communicants classiques ont peu d'expérience en tant que « vrai » journaliste. C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup d’entre eux ne comprennent pas les méandres du fonctionnement et des évolutions de la machine médiatique. Un journaliste qui a appris les ficelles des métiers de la communication est assurément mieux armé, ce qui est le cas de mon cas grâce à sa formation en Master que j'ai suivi à l'école supérieure du journalisme de Paris (ESJ) entre 2015 et 2016



Entrepreneuriat de changement

  • 2015

Une formation enrichissante avec l’un des meilleurs et surtout le plus innovant dans le domaine : Ticket for Change. Comment développer ses compétences entrepreneuriales au service de changement social ? Apprécié par l’équipe organisatrice, Rooh a été présenté par Ticket for Change comme l’un des parcours exemplaires des MOOCs, lors de sa mesure d’impact de trois ans d’activité.


Sociologie

  • 2010 - 2013

À mon arrivée à Paris, je je poursuivis mes études en sociologie au sein de l’université Paris Diderot (Paris 7) jusqu’en 2013. Cette expérience m'était encore une fois une épreuve pour tester ma volonté et capacité d’adaptation à un nouvel environnement.


Recherches sociologiques

  • 2005 to 2009

Ma soif de comprendre les processus de changement et d’évolution de la société m’ont conduit à réaliser des études de sociologie dans ma ville natale Mashhad, dont la faculté des sciences humaine a abrité de grands sociologues iraniens, ce qui m'a toujours fasciné.


Études des sports

  • 2005 to 2009

Pourquoi j'ai intégré cette école ? A vrai dire, je ne m’en souviens plus vraiment. A l’époque, j'aurais dû rejoindre une école de cinéma, mais je me suis retrouvé à l'école professionnelle des sports de Mashhad un peu par hasard ; même si la pratique de la lutte traditionnelle iranienne a dû inconsciemment jouer un rôle dans cette décision. Dans tous les cas, je conserve de cette expérience l’esprit d’équipe, l'habitude de persévérance ainsi qu’un réseau d'amis athlètes.

Articles

Me lire ailleurs :


1280px-Le_monde_logo.svg

« L’Iranien est un idéaliste pragmatique »

Les apparentes contradictions qui traversent la société iranienne

800px-France_5_-_logo_2018.svg

Le monde en face « Iran, le réveil d’un géant » : le débat

Débat suite à la Après la diffusion du documentaire « Iran, le réveil d’un géant » dans l'émission "Le monde en Face" sur France 5

liberation-logo-1024×390

François Hollande, résident de la République

Un entretien exclusive avec François Hollande à l'Elysée

Obs_2014_logo

Comment un général iranien est devenu une superstar

A propos de la popularité de Qassem Soleimani

LCP

L’avenir de l’accord sur nucléaire iranien

Suite à la diffusion du documentaire « l’Iran, la bombe à tout prix », dans l’émission de « Droit de suite »

1024px-Logo_de_Politis.svg

La colère des oubliés

Sur les émeutes de la fin d’année de 2017 en Iran

liberation-logo-1024×390

Chez Hamon, «des journées pas normales»

Reportage au QG de campagne Benoit Hamon aux présidentielles 2017, auprès d’une équipe jeune, motivée et fort affairée.

Logo_Rue89.svg

« Comme Sartre et Camus », le musicien iranien Hossein Alizadeh refuse la Légion d’honneur

« Je me contente du nom de Hossein Alizadeh et je n’y ajouterai ni préfixe ni suffixe jusqu’à la fin de ma vie. »


 
Contacte

Besoins de
+ d'info ?