Formations

Je suis pluridisciplinaire :

Sports, Sociologie, Journalisme, Communication


Média & Communication

  • 2015 - 2016

Retour à la passion. On dit que les journalistes et les communicants sont des cousins germains. Comment alors réconcilier ces deux métiers connexes ? Normalement les communicants classiques ont peu d'expérience en tant que « vrai » journaliste. C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup d’entre eux ne comprennent pas les méandres du fonctionnement et des évolutions de la machine médiatique. Un journaliste qui a appris les ficelles des métiers de la communication est assurément mieux armé, ce qui est le cas de mon cas grâce à sa formation en Master que j'ai suivi à l'école supérieure du journalisme de Paris (ESJ) entre 2015 et 2016



Entrepreneuriat de changement

  • 2015

Une formation enrichissante avec l’un des meilleurs et surtout le plus innovant dans le domaine : Ticket for Change. Comment développer ses compétences entrepreneuriales au service de changement social ? Apprécié par l’équipe organisatrice, Rooh a été présenté par Ticket for Change comme l’un des parcours exemplaires des MOOCs, lors de sa mesure d’impact de trois ans d’activité.


Sociologie

  • 2010 - 2013

À mon arrivée à Paris, je je poursuivis mes études en sociologie au sein de l’université Paris Diderot (Paris 7) jusqu’en 2013. Cette expérience m'était encore une fois une épreuve pour tester ma volonté et capacité d’adaptation à un nouvel environnement.


Recherches sociologiques

  • 2005 to 2009

Ma soif de comprendre les processus de changement et d’évolution de la société m’ont conduit à réaliser des études de sociologie dans ma ville natale Mashhad, dont la faculté des sciences humaine a abrité de grands sociologues iraniens, ce qui m'a toujours fasciné.


Études des sports

  • 2005 to 2009

Pourquoi j'ai intégré cette école ? A vrai dire, je ne m’en souviens plus vraiment. A l’époque, j'aurais dû rejoindre une école de cinéma, mais je me suis retrouvé à l'école professionnelle des sports de Mashhad un peu par hasard ; même si la pratique de la lutte traditionnelle iranienne a dû inconsciemment jouer un rôle dans cette décision. Dans tous les cas, je conserve de cette expérience l’esprit d’équipe, l'habitude de persévérance ainsi qu’un réseau d'amis athlètes.

Articles

Me lire ailleurs :


« L’Iranien est un idéaliste pragmatique »

Les apparentes contradictions qui traversent la société iranienne

Le monde en face « Iran, le réveil d’un géant » : le débat

Débat suite à la Après la diffusion du documentaire « Iran, le réveil d’un géant » dans l'émission "Le monde en Face" sur France 5

François Hollande, résident de la République

Un entretien exclusive avec François Hollande à l'Elysée

Comment un général iranien est devenu une superstar

A propos de la popularité de Qassem Soleimani

L’avenir de l’accord sur nucléaire iranien

Suite à la diffusion du documentaire « l’Iran, la bombe à tout prix », dans l’émission de « Droit de suite »

La colère des oubliés

Sur les émeutes de la fin d’année de 2017 en Iran

Chez Hamon, «des journées pas normales»

Reportage au QG de campagne Benoit Hamon aux présidentielles 2017, auprès d’une équipe jeune, motivée et fort affairée.

« Comme Sartre et Camus », le musicien iranien Hossein Alizadeh refuse la Légion d’honneur

« Je me contente du nom de Hossein Alizadeh et je n’y ajouterai ni préfixe ni suffixe jusqu’à la fin de ma vie. »


 
Contacte

Besoins de
+ d'info ?

Connexion

Mot de passe perdu ?